top of page
  • Photo du rédacteurMiz Namaste

Histoire de la psychothérapie, morceaux choisis. Le 20ème siècle. 5/5

Notre dernière escale dans cette synthétique chronologie de la psychothérapie sera le 20ème siècle.


Cette époque est marquée par deux guerres mondiales, des guerres coloniales qui ont généré des situations cliniques d’ampleur. Le sujet du traumatisme a été massivement investi par la médecine et la psychologie tant pour des enjeux de santé mais aussi politiques et de recherche scientifique.


La médecine fera évoluer largement ses pratiques, les psychothérapies institutionnelles permettant à l’hôpital d’analyser ses propres pratiques, s’érigeront en lutte face aux thérapies du choc (électrochoc sans anesthésie, lobotomie par méthode stéréo-taxiques, cure d’insuline de Sakel) prescrite aux malades. Les besoins de désencombrements des hôpitaux ouvrira la voie à la prescription chimique, neuroleptiques et antidépresseurs, à plus grande échelle.


Dans cette conception, la santé émotionnelle devient un sujet d’intérêt grandissant poussé

par une individualisation de la société et de la montée d’une philosophie du bonheur comme quête. Ainsi le modèle de la psychothérapie va nourrir le modèle du développement personnel et ainsi diffuser son approche dans le grand public.


La santé psychologique et la psychothérapie au 20ème siècle :

Les principales approches qui vont se consolider :


La Psychanalyse :

Développée par Freud et ses disciples (Jung, Adler, Ferenczi, Rank, Reich…) développe le concept d’inconscient et du travail du transfert[1] à l’œuvre durant la cure. Le travail doit amener à une prise de conscience de l’origine des difficultés psychiques vécues.


L’art thérapie, le psychodrame, le rêve éveillé sont des déclinaisons de la psychanalyse avec un support permettant la communication en y adjoignant une forme d’expression corporelle.


Le Yoga et le Zen:

Cette époque verra s’implanter les philosophies orientales : le yoga et le Zen (la quiétude). ces disciplines proposent de remettre au centre le spirituel et le corporel comme agents d’harmonisation globale. Les techniques de respiration et l’entretien régulier d’une pratique corporelle vécue en conscience stimulent une série de réharmonisations physiques (fonctionnement des organes) qui fait émerger le développement émotionnel.


Les thérapies comportementales

Cette approche s’intéresse aux apprentissages de la personne. Ici on ne cherche pas à modifier le fonctionnement psychique mais à identifier des schémas de pensées qui produisent un comportement qui pose problème. C’est par la mise en place de nouveaux apprentissages que le thérapeute accompagnera le patient à la mise en place de nouveaux comportements. L’approche est rationaliste, les protocoles sont souvent très précis et appliqués de manière analogue. Elle se prête, de fait, le mieux aux évaluations objectives des psychothérapies[2].


Les thérapies humanistes :

Les thérapies humanistes se proposent d’appréhender l’homme dans sa singularité, sa complexité et sa totalité. Dans cette approche l’homme est d’abord un être-en-devenir, mu par un besoin de réalisation, de déploiement de ses potentiels. C’est une thérapie centrée sur la personne qui se fonde sur les forces naturelles de la personne, et assume que celle-ci détient un sens inné de ce dont elle a besoin, de ses envies et de ses désirs.

Ici les techniques d’écoute bienveillante, la non-directivité (Carl Rogers) , d’ateliers créatifs pourront accompagner sur la voie de l’authenticité pour le patient comme pour le thérapeute.

Cette approche est notamment déclinée à travers la Gestalt thérapie (Fritz Perl), l’approche existentielle (Irvin Yalom).



Et vous, avec quelle(s) conception(s) vous sentez vous en résonnance ?

Avez-vous déjà envisagé d’être conseillé/orienté dans un travail de développement personnel ?

[1] L’analyse du transfert permet de remonter au modèle d’attachement du patient. [2] Jean COTTRAUX, psychiatre et psychothérapeute propose une littérature détaillée sur cette approche

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page